Préserver, élever

UN ENGAGEMENT FORT POUR LA PROTECTION DES ESPÈCES MENACÉES

Les parcs zoologiques s’organisent pour la sauvegarde des espèces menacées

Le parc de Lunaret est membre de l’EAZA (Association Européenne des Zoos et Aquariums).
Cette organisation permet une plus grande coordination et coopération entre les parcs membres. Elle diffuse régulièrement des recommandations de pratiques d'élevage et de reproduction tenant compte du bien-être des animaux en captivité.

Logo EAZA

L’EAZA met en place des Programmes d’Elevages Européens ou EEP qui sont gérés par des coordinateurs au niveau européen.
Chaque espèce en EEP est gérée par un coordinateur qui émet régulièrement des recommandations d'élevage et de reproduction adpatées à l'espèce considérée.  

Ces programmes ont pour objectif d’améliorer la reproduction de certaines espèces sauvages présentes dans les parcs zoologiques. Celles-ci sont souvent menacées dans leur milieu, elles ont parfois même disparu de la nature et ne sont plus présentes que dans les parcs zoologiques. Ces programmes ont également pour but d’optimiser, autant que possible, la diversité génétique de ces espèces en captivité. Lorsque cela est possible, les EEP permettent aussi la réintroduction de certains animaux dans leur milieu naturel.

Le pictogramme ci-dessous indique que l'espèce concernée est en programme d'élevage européen.

Logo EEP

Naissance Addax au parc de Lunaret

Lorsqu’une espèce en offre la possibilité technique et génétique, elle peut être classée en EEP par l’EAZA. Un coordinateur préconise alors des actions aux parcs zoologiques concernés, comme des échanges d’animaux, des mises en dépôt, des mise en contact mâles/femelles… Afin de limiter la spéculation, il n’y a jamais de vente d’animaux. Actuellement, le parc de Lunaret présente 30 espèces en EEP.

Vous trouverez sur ce site, sur les pages « animaux » et en téléchargement, la mention EEP pour les espèces concernées.

Naissance de zèbre de Hartmann au parc de Lunaret

Le parc de Lunaret présente également 16 espèces classées en ESB (European StudBook) ou registres généalogiques.
Ces registres permettent de suivre les effectifs d’espèces menacées, un coordinateur préconise des actions dont, si besoin, leur classement en programmes d’élevages européens (EEP).
Ce statut est amené à disparaître vers un classement unique en EEP (les espèces concernées seront donc classées en EEP).

 

La conservation des espèces dans leurs milieux naturels

Un des objectifs majeurs des parcs zoologiques est de sensibiliser le public sur la disparition de nombreuses espèces dont leurs pensionnaires sont les témoins (parfois les derniers). Mais ils sont convaincus que la « vraie » solution consiste à contribuer à la préservation des espèces directement dans leurs milieux naturels ou conservation in situ.

C’est pourquoi la Ville de Montpellier, à l’initiative du parc de Lunaret, soutient financièrement des ONG intervenant sur le terrain.

  • The Cheetah Conservation Fund (CCF)

Logo CCF

  • L'Association Helpsimus

Logo Helpsimus

 

  • The Cikananga Conservation Breeding Center

Logo CCBC

 

  • Sahara Conservation Fund

  • Save the Rhino International

Logo Save the Rhino International

  • La Fondation Namibie Nature

Logo NNF

  • Le parc de Lunaret est également membre de L’Association Européenne pour l’Étude et la Conservation des Lémuriens (AEECL).

 

AEECL (L’Association Européenne pour l’Étude et la Conservation des Lémuriens)

 

  • Le parc de Lunaret est membre de Marwell Wildlife.

Marwell Wildlife

  • Le parc de Lunaret soutien l'association Kalaweit par des dons de matériel.

Kalaweit

 

 

 

 

 

 

 

 

Diaporama

-->